Voir les véhicules

Dernière modification le 30-04-2018

L’autocar

CONFORTABLE

  • Confort des passagers
  • Equipement audio-visuel
  • Conditionnement d’air
  • Toilettes

RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

  • Evite les embouteillages : un autocar remplace en moyenne 30 voitures
  • Moteur aux normes Euro les plus strictes :
    • Consommation le plus basse : 1 autocar consomme 0,5 litre pour transporter 1 personne sur 100km
    • Emission de CO2 la plus basse : 1 autocar ne produit que 33gr de CO2 par passager/kilomètre

SECURISANT

  • Contrôle technique obligatoire tous les 6 mois
  • Contrôle du limiteur de vitesse tous les ans
  • ABS
  • ASR (système anti-dérapage)
  • ESP (stabilité électronique)
  • Troisième circuit de freinage
  • Ceintures de sécurité
  • Contrôle du chrono tachygraphe tous les 2 ans
  • Trousse à pharmarcie à jour obligatoire
  • Extincteur 6 kilos minimum
  • Co-responsabilité du donneur d’ordre (temps de conduite et temps de repos, vitesse maximale et nombre de passagers)
  • Interdiction de « prix abusivement bas » pour couvrir les obligations légales

SOCIAL

  • Durable
  • Economique
  • Accessible aux moins valides
  • En outre : favorise les contacts

Le Chauffeur

FORMATION DE QUALITE

  • Strictes conditions d’accès
  • Permis de conduire D et ED (si remorque)
  • FIMO obligatoire à l'obtention du permis
  • FCO obligatoire tous les 5 ans
  • Tests médicaux d’aptitude à la conduite
  • Visite médicale obligatoire tous les 5 ans jusqu'à 60 ans
  • Attestation complémentaire de compétence professionnelle
  • Recyclage légalement obligatoire

TEMPS DE CONDUITE ET REPOS

  • Conformément à la règlementation européenne*

Nos idées de voyages

previous
Afrique du Sud - 13 Jours
dès 2299 
Afrique du Sud - 13 Jours

* COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

* DRAKENSBERG :
Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

* CAPE TOWN (LE CAP) :
Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

* CAP DE BONNE ESPERANCE :
Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

* ROBBEN ISLAND :
Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

* TABLE MOUNTAIN :
Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

* JOHANNESBURG :
Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

* SOWETO :
On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

* PARC NATIONAL KRUGER :
Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

* SANTA LUICA :
Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

Chypre - 8 Jours
dès 869 
Chypre - 8 Jours

* Nicosie :
Depuis 1974, la capitale de Chypre est coupée en deux : grecque au Sud, turque au Nord.
Aujourd'hui, le passage entre les deux zones se fait sans difficulté, et pourtant un gouffre sépare les deux côtés de la ligne de démarcation : active cité grecque à l'européenne au Sud, bourgade turque de province au Nord.

* Larcana :
Porte d'entrée de Chypre avec son aéroport, la ville mérite mieux qu'une rapide escale.
D'abord pour sa longue plage en pleine ville, bordée d'une promenade plantée de palmiers, mais aussi pour son côté oriental, avec l'ancien quartier turc de Piale Pasha et ses tavernes de poisson.
Côté culture, la collection Piéridès conserve des merveilles venues du fond des âges.

* Girne (Kirénia) :
Un petit port cerné de belles maisons de capitaines, des terrasses qui forment une alléchante guirlande sur les quais, la silhouette d'un château médiéval...
Les ruelles en retrait du port ne manquent pas non plus de charme : étroites et pavées, elles sont bordées de maisons à balcons de bois et de minarets tendus vers le ciel.
L'étape coup de cœur du Nord de Chypre.

* Belapais :
Sous les palmiers, les dentelles gothiques !
Voici le legs le plus poétique des Francs à Chypre : une abbaye de pierres blondes, son cloître, son réfectoire, sa chapelle, au milieu de collines fleuries de vergers qui dévalent jusqu'à la mer.
Ne manquez pas de flâner dans les ruelles de la partie haute du village, avec ses maisons chaulées.

* Mosaique de Paphos :
La grande station balnéaire était la capitale de Chypre à l'époque romaine.
En retrait du port, les archéologues ont mis au jour les vestiges du palais du gouverneur et des villas alentour.
De somptueux tapis de mosaïques en ornaient le sol : un ensemble unique à Chypre.

Panama - 9 Jours
dès 1349 
Panama - 9 Jours

* PANAMA :
Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

* LE CANAL DE PANAMA :
Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

* L'ILE DE TABOGA :
Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
On la surnomme l’île des fleurs car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

* BOQUETE :
Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

* L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

Chili - 9 Jours
dès 2199 
Chili - 9 Jours

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

24h du Mans Automobiles - 2 Jours
dès 249 
24h du Mans Automobiles - 2 Jours

* 24 heures du MANS :
Plus de 258 000 spectateurs sont attendus pour la plus folle des courses automobiles.
Sur ce circuit d'exception, le plus long au monde (13,629 km), la vitesse des bolides approchant les 350 km/h dans la ligne droite des Hunaudières... 24 heures de moteurs, de tours de circuit, de bruit et de fureur, garanties 100 % adrénaline !
Pour le départ, rendez-vous au Mans, dans la Sarthe, le samedi 13 juin 2020 à 15h.
Pour un weekend de folie, sans stress. 

* Vivre le depart et l'arrivée :
La tension monte, les concurrents sont regroupés derrière la voiture de sécurité, puis, à 15 heures, c’est le début de la ronde infernale pour 24 heures de rang. 
Le départ est un moment riche en émotions, attendu depuis des semaines, des mois, voire même 365 jours vous diront les plus « mordus ».

* Prendre de la hauteur :
Pour cela, vous pouvez notamment utiliser la grande roue, dont le positionnement à proximité du Porche Expérience Center permet de profiter d’une vue imprenable sur l’enchaînement des virages Ford et le début de la ligne droite des stands.
Pensez également à prendre encore plus de hauteur avec les baptêmes d’hélicoptères organisés.

* Approcher les voitures et les pilotes :
Si vous pensez que les 24 Heures du Mans se vivent uniquement dans les tribunes, vous avez tort.
Les essais et la course sont évidemment les moments forts, mais il est également possible de profiter de l’atmosphère exceptionnelle de la plus grande course d’endurance au monde pour approcher les voitures et les pilotes !

Tunisie - 7 Jours
dès 559 
Tunisie - 7 Jours

* Carthage :
Grands ennemis des Grecs et des Romains, les Carthaginois ont un passé glorieux et douloureux.
La ville, rasée puis reconstruite par l'Empire Romain, a été exhumée en 1857 par des chercheurs et des archéologues. Aujourd'hui, on trouve dans cette banlieue huppée de Tunis des vestiges d'objets puniques et romains mais surtout un site splendide et très bien conservé.
Rendez-vous au sommet de la colline de Byrsa pour contempler toute la splendeur de ces ruines classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

* Tunis :
Tunis est le coeur de la Tunisie.
Ville moderne et dynamique, elle a tout de même su rester fidèle aux traditions.
Pour découvrir l'âme de Tunis, c'est à la médina qu'il faut se rendre : ses ruelles, ses souks, ses patios et son architecture arabo-musulmane vous feront tout de suite entrer dans la culture tunisienne.
Pour découvrir un autre pan de l'histoire du pays, n'hésitez pas à visiter le musée du Bardo et la plus grande collection de mosaïques romaines du monde.  

* Tozeur :
L'oasis de Tozeur est réputée pour être l'une des plus belles d'Afrique.
Des milliers de palmiers sont implantés sur ce territoire. L'Eden Palm est un musée situé dans la palmeraie de Tozeur qui permet de découvrir de précieuses informations sur le palmier dattier.

* Sidi Bou Saïd :
Sidi Bou Saïd domine la baie de Tunis.
Avec ses maisons aux façades blanches et aux portes et volets bleus, il n'est pas sans rappeler la Grèce.
Pourtant, ici tout respire l'Afrique du Nord : les rosiers, les amandiers, les bougainvilliers dans les patios ainsi que les fameux moucharabiehs qui préservent la tranquillité des habitants.
Cerise sur le gâteau, la marina est splendide.
Et bien sur le café des délices .

* Kairouan :
C'est la 4ème Ville Sainte et la capitale de l'Islam au Maghreb.
Kairouan dispose d'une grande mosquée qui a été construite au 7ème siècle : Sidi Okba.
Le mausolée du Saint Homme Abu Zemaa el Balaoui, le bassin des Aghladites et la médina sont aussi des lieux intéressants à découvrir lors d'un séjour à Kairouan.

* Tataouine :
Les fans de Star Wars seront ravis de retrouver les célèbres décors de la trilogie.
Oui, c'est bien de cette ville que Georges Lucas s'est inspiré pour la fameuse Tatooine, même si aucune scène n'y a été véritablement tournée.
Ce sont les alentours de Tataouine, beaucoup plus pittoresques, qui ont servi de décor.
Vous pourrez y voir les ksars, habitations troglodytes et quartier des esclaves dans l'épisode 1.  

* Le désert :
C'est au niveau du Grand Erg oriental, à proximité de la frontière avec l'Algérie, que vous pourrez vous rendre dans le Sahara.
Un lieu idyllique pour les passionnées de marche et de balades à dos de dromadaire qui souhaiteraient s'aventurer dans les dunes du Sahara.

* Hammamet :
Depuis les années 1960, Hammamet est l'une des destinations préférées des voyageurs en Tunisie.
Il faut dire qu'avec ses plages de rêve et son climat méditerranéen, cette petite ville au Sud du cap Bon a tout pour inspirer au farniente.
Se promener dans la médina bien conservée, aux maisons blanches et aux portes colorées, est un véritable plaisir. Mais si on se rend à Hammamet, c'est surtout pour sa vie nocturne endiablée !
On y trouve la plus grande concentration de bars, discothèques et cafés du pays.  

* Djerba :
Avec son charme insulaire, Djerba a su conquérir le coeur de nombreux voyageurs...
Un peu trop peut-être, au vu des nombreux clubs de vacances et hôtels de luxe présents sur son littoral. Pourtant, Djerba vaut bel et bien le détour !
L'idéal est de la découvrir hors saison lorsque les plages sont moins peuplées et que les habitants sont prêts à vous raconter l'histoire de leur terre où, selon Ulysse qui y séjourna durant son Odyssée, on verrait pousser des fleurs de lotus au goût de miel.
Djerba la mystérieuse nous réserve donc de jolies surprises...

Salon de l'Agriculture - 1 Jour
dès 65 
Salon de l'Agriculture - 1 Jour

* Cultures et filières végétal :
Les végétaux sont omniprésents dans nos vies.
De la grande culture au jardinage en passant par l’arboriculture, le Salon International de l’Agriculture reflète cette belle palette de productions. L’univers se concentre autour de l’odyssée végétale un véritable point d’attraction pédagogique et ludique qui réunit tous les principaux acteurs de la filière française et qui met en avant un large éventail de productions : fruits et légumes, démarches collectives autour du vin, semences pour le jardinage.

* Servives et métiers de l'agriculture :
Des cultures à l’élevage, en passant par la forêt, les enjeux de l’agriculture évoluent en permanence, les attentes et les priorités des professionnels changent : quel est le parcours pour s’installer en agriculture en 2018 ?
Pourquoi et comment se convertir à l’agriculture biologique ?
A quels services accéder pour se former et déployer son activité ? Comment mieux s’organiser entre producteurs, par exemple au sein de coopératives.

* Elevages et filiéres :
Vaches, taureaux, chevaux, ânes, chèvres, moutons ou encore chiens, le Salon International de l’Agriculture est le plus grand rassemblement français d’animaux à haute valeur génétique.
Fleuron du Salon International de l’Agriculture, l’univers Elevages et ses filières met en avant le meilleur des filières animales présentes pour la plupart dans le cadre du prestigieux Concours Général Agricole. Une véritable immersion est proposée au sein de ces filières de l’amont à l’aval.

* Produits de france :
Faites voyager vos papilles au cœur des terroirs français et des spécialités du monde !
Cet univers du Salon International de l’Agriculture est une invitation au voyage, une immersion dans le meilleur des agricultures du globe.
Des produits de terroir aux goûts exotiques des îles en passant par des spécialités des 5 continents : un véritable festival de saveurs !
Charcuteries, cidres, miel et confitures, foie gras, vanille ou encore huiles d’olive sont autant de spécialités que l’on peut trouver sur le salon.

Suisse - Genève - 3 Jours
dès 299 
Suisse - Genève - 3 Jours

* Le Jet d'eau de Genève :
Le petit jet devient grand et atteint aujourd'hui une hauteur de 140 mètres.
Chaque seconde, 500 litres d'eau y sont expulsés à la vitesse de 200km/h... Ainsi, ce sont près de sept tonnes d'eau qui forment cette majestueuse colonne que l'on aperçoit dès son entrée en ville.

* Symbole de la haute horlogerie :
L'appellation "suisse" jouit depuis longtemps d'un très grand prestige dans le monde entier en matière d'horlogerie.
Mais il a fallu attendre 1971 pour qu'un premier texte définisse ses conditions d'utilisation .
Il était alors prévu que toute montre équipée d'un mouvement assemblé en Suisse et emboîté en Suisse ou à l'étranger puisse arborer la dénomination "Swiss Made".

* Le Mur des Réformateurs, un hommage monumental :
Adossé aux anciennes murailles de la Cité, le Mur des Réformateurs ou Monument international de la Réformation  est composé d'un rempart de pierre gravé et orné de bas-reliefs, devant lequel sont dressées les statues des hommes d'Etat, pionniers ou protecteurs de la Réforme.

* La Vieille-Ville et ses trésors :
Une Vieille-Ville, mille trésors !
Plus grande cité historique de Suisse, la Vieille-Ville est dominée par la Cathédrale St-Pierre, haut lieu de la Réforme.
157 marches vous mènent en haut de sa tour pour un panorama unique de la ville.
Perdez-vous ensuite dans les charmantes ruelles alentours.
Chacune recèle un des nombreux trésors de l'histoire de Genève.

* Musées uniques au monde :
Faites des découvertes que vous ne ferez nulle part ailleurs en visitant...
le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge,
le Musée international de la Réforme,
le Patek Philippe Museum,
le Musée-bibliothèque de la Fondation Bodmer.

* Carouge :
Construite au XVIIIème siècle sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, la Ville de Carouge est aujourd'hui une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous.

* Le Globe de la science et de l'innovation - CERN :
Au Globe, les visiteurs peuvent à nouveau découvrir l'exposition permanente gratuite Univers de particules, qui les fera voyager dans le monde des particules, en remontant jusqu'au Big Bang.
A ne pas manquer également, le tout nouvel espace d'exposition Microcosm, qui présente, grandeur nature, les monumentales expériences du CERN et leurs merveilles, sans compter le Large collisionneur de hadrons, et les personnes qui font le CERN.

* Le Palais des Nations :
L'Office des Nations Unies à Genève est le centre des Nations Unies le plus important après le siège de New York. Il est également le centre de conférences internationales le plus actif au monde.
Ici siègent de nombreux organismes de gouvernance mondiale dans les domaines de la promotion du respect des droits de l'homme, de l'assistance humanitaire, du désarmement, de l'économie et du développement, de la science et technologie.
Des visites commentées du palais sont organisées quotidiennement.

Pologne - Cracovie - 4 Jours
dès 299 
Pologne - Cracovie - 4 Jours

* La Vielle Ville Stare Miasto :
Miraculeusement épargnée par la 2ème Guerre Mondiale, la vielle ville de Cracovie a au fil du temps fait l'objet de programmes de restauration réussis qui ont permis son classement à l'Unesco dès 1978.
Aujourd'hui, Cracovie a atteint la plénitude de sa beauté. Églises, palais et musées ont retrouvé leur splendeur d'autrefois et dans ce décor flamboyant riche de 750 ans d'histoire, le piéton est roi.
Il partage le pavé avec des calèches tirés par des chevaux aux parures outrancières mais qui incontestablement complètent ce tableau féerique d'une ville en état de grâce.

* La Grande Place du Marché Le Rynek :
A Cracovie tous les chemins mènent au Rynek.
Impossible d'y échapper.
Cette place immense, gigantesque, considérée comme une des plus grandes places d'Europe (après la place St Pierre de Rome) constitue le centre névralgique de la ville.
Vous connaissez beaucoup de places dans le monde pouvant accueillir 3 églises monumentales, un hôtel de ville et un marché couvert ?
Moi je n'ai jamais vu d'équivalent.
L'intérêt du lieu réside dans ce gigantisme mais aussi dans la beauté et l'harmonie des édifices qu'on peut rencontrer. Parmi eux, la Halle aux Draps, immense galerie marchande de style néo-gothique où l'on trouve des étals d'artisanats supposément traditionnels et polonais mais le plus souvent usinés et made in China.

* Le Chateau de Wawel :
Au sommet de la petite colline de Wawel se dresse un ensemble architectural composé d'un château, d'une incroyable cathédrale aux multiples styles (gothique – renaissance – romain) et d'autres édifices de moindre importance.
Faire l'impasse sur ce site signifie passer à côté d'un haut-lieu du pouvoir religieux et royal de la Pologne.
Le symbole est d'autant plus fort que la cathédrale abrite un vaste panthéon national où sont inhumés les noms illustres de la nation polonaises, rois de Pologne, héros nationaux, grands artistes et écrivains.

* Le Quartier Juifs Kazimierz :
Kazimierv, l'ancien quartier juif vibre aujourd'hui de sa jeunesse et d'un renouveau qui apporte fraîcheur et ambiance branchée.
Friperies, graffitis, galeries d'art, bars et restaurants sont aujourd'hui légion et renouvellent l'identité de ce quartier autrefois théâtre d'évènements tragiques.
Ce passé n'est pas pour autant balayé, fort heureusement.
Synagogues et cimetières juifs font partie intégrante du quartier et sont pour la plupart ouverts à la visite.
Entrée libre mais kippa de rigueur pour les hommes.
Elles sont en "libre-service" à l'entrée du cimetière.
Ne manquez pas d'arpenter les allées de ce cimetière ô combien romantique avec ses stèles laissées à l'abandon et envahies par la végétation.

* La Ceinture Verte, Le PLanty :
A l'emplacement des anciennes fortifications qui autrefois protégeaient la ville, sont aujourd'hui installés des jardins qui forment une ceinture verte très appréciable entre la vieille ville et les faubourgs.
Observez le mobilier urbain datant du XIXème siècle : lampadaires, bordures, bancs, tout est d'époque et crée un ensemble très homogène.

* Cracovie By Night :
Cracovie compte beaucoup, beaucoup d'étudiants et c'est bien sûr le soir que l'ont peut le mieux apprécier cette vie étudiante.
Restaurants, bars et places s'animent d'une foule joyeuse que je vous enjoins de rejoindre si vous aussi souhaitez profiter de cette belle vitalité.
C'est Kazimierz  qui concentre l'essentiel de la vie nocturne avec son lot de restaurants et de bars.
La vielle ville s'anime aussi le soir mais on y retrouve plus de touristes que de polonais.
Tout dépendra donc de ce que vous recherchez : pour le folklore direction la vieille ville et pour une ambiance plus locale préférez Kazimierz.

Espagne - Barcelone - 3 Jours
dès 299 
Espagne - Barcelone - 3 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

* La Sagrada Família :
Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

* Le Camp Nou : 
“Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

* Le Marché de la Boqueria :
Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

* La Pedrera :
L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

* Le musée Picasso :
Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

* L’església de Santa Maria del Mar :
Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

* Le musée national d’Art catalan :
Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

* La cathédrale de Barcelone :
Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Berry - 3 Jours
    dès 249 
    Berry - 3 Jours

    * Cathédrale de Bourges :
    La cathédrale Saint-Étienne de Bourges, construite entre la fin du XIIᵉ et la fin du XIIIᵉ siècle, est le siège de l'archidiocèse de Bourges.

    * Château de Valençay :
    Le château de Valençay se trouve à Valençay, en Indre. Il fut la propriété de la Maison d'Estampes de 1451 à 1747, puis du prince de Talleyrand.

    * Parc Naturel Régional de la Brenne :
    Le parc naturel régional de la Brenne est un parc naturel régional français, qui est situé dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

    * Château d'Ainay-le-Vieil :
    Situé au milieu du village d'Ainay-le-Vieil, dans le département français du Cher, le château d'Ainay-le-Vieil est un château médiéval construit au XIVᵉ siècle sur l'emplacement d'une forteresse du XIIᵉ siècle.

    * Domaine de George Sand :
    La maison dans laquelle vécut George Sand, en Centre-Val de Loire au cœur du Berry, témoigne de la vie exceptionnelle de cette femme du XIXème siècle.
    Cette maison dans laquelle elle écrivit la majeure partie de son œuvre et reçut ses amis, Balzac, Chopin, Flaubert ou Liszt, conserve encore aujourd’hui le mobilier et les objets de l’écrivain.

    * Abbaye de Noirlac :
    L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne située à Bruère-Allichamps, près de Saint-Amand-Montrond, dans le département du Cher.
    C'est une des abbayes cisterciennes les mieux préservées.

    * Château d'Azay-le-Ferron :
    Le château d’Azay-le-Ferron, d’une riche architecture du XVe au XVIIIe siècle, est une véritable machine à voyager dans le temps qui nous transportera à travers les styles et les époques artistiques.

    * Château de Bourges :
    En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval, maître de forges et directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, fait édifier ce château en pierre de taille.

    * Palais Jacques Coeur de Bourges :
    Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considéré de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du XVᵉ siècle.

    * Maison de Jour de Fête :
    Le tournage de "Jour de Fête" de Jacques Tati a bouleversé le village de Sainte-Sévère-Sur-Indre : que ce soit les témoins et acteurs du tournage ou les nouvelles générations, tous perpétuent cette mémoire collective.

  •  

  • Canada - Québec Montréal - 7 Jours
    dès 1099 
    Canada - Québec Montréal - 7 Jours

    * Le Lac Saint Jean : 
    Une nature vierge et majestueuse, un horizon à perte de vue et, surtout, un peuple de caractère, ont forgé l'âme de la région.
    Né d’une fonte glaciaire il y a 12 000 ans, le Lac Saint-Jean, un gigantesque plan d'eau de 225 km de circonférence, le troisième plus grand lac naturel du Québec.

    * Tadoussac : 
    Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines.
    Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle.

    * Musée Canadien de l'Histoire :
    Fondé en 1856, le Musée canadien de l’histoire est l’un des plus anciens au Canada.
    C’est aussi le plus fréquenté, avec 1,2 million de visiteurs par année.
    Mais pourquoi attire-t-il les foules?
    Les quatre millions d’objets du musée gatinois retracent l’histoire au Canada et dans le monde en remontant jusqu’à 20 000 ans dans le temps.
    En parcourant la Grande Galerie, découvrez l’histoire, la culture et les croyances des Premières Nations canadiennes du Pacifique, dans un superbe décor avec vue sur la rivière des Outaouais et la Colline du Parlement.
    Admirez les spectaculaires totems s’élançant vers le ciel devant les maisons autochtones, avant de visiter la salle des Premiers Peuples pour en apprendre davantage sur les racines aborigènes du Canada.

    * Le Quartier Petit-Champlain :
    Les gens qui visitent Québec parlent toujours de son charme européen.
    Ce charme atteint son point culminant dans le quartier Petit‑Champlain, l’un des plus anciens quartiers d’Amérique du Nord.
    Promenez-vous dans les rues pavées étroites et entrez dans la pléthore de boutiques et de magasins pour y dénicher un souvenir à la mode.
    Laissez votre nez vous guider vers l’un des nombreux restaurants et bistros, et succombez aux friandises de sirop d’érable local à La Petite Cabane à sucre.

    * Monts-Tremblant :
    Dans les pittoresques Laurentides, Mont-Tremblant est l’une des principales destinations ski de la province.
    L’abondance de neige naturelle et l’un des meilleurs systèmes de fabrication de neige au monde assurent aux skieurs et planchistes de tous les niveaux une saison longue et fabuleuse.
    Vous n'avez pas tellement la bosse du ski ?
    Qu'a cela ne tienne, à longueur d’année, le secteur propose une foule d’autres activités qui valent amplement le déplacement.
    Pendant la saison froide, enfilez votre bonnet de laine (ou votre tuque, comme on dit ici) pour aller faire du patin sur glace, de la motoneige, de la raquette ou du traîneau à chiens.
    Et pendant la saison chaude, partez faire une randonnée à pied ou à vélo sur les pistes, savourez la vue depuis la télécabine ou détendez-vous grâce à une partie de golf sur l’un des plus beaux terrains publics du Québec.

    Vieux-Montréal :
    Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là même où elle fût fondée en 1642.
    Son dédale de rues pavées, que les voyageurs et les habitants explorent à pied ou à vélo, rappelle l’Europe.
    En dépit de son âge bien avancé, ce quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme.
    Les boutiques de mode et les cafés toujours animés y sont nombreux ; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés.
    Et l’animation ne se limite pas à l’été : en janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert.
    Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

    * L'hôtel de Glace :
    Seul établissement du genre en Amérique du Nord, l’Hôtel de Glace trône non loin de Québec.
    Le gîte digne d’un conte de fées héberge les visiteurs depuis 15 ans, et chaque hiver, il innove avec des éléments différents et des idées toutes fraîches.
    Réchauffez-vous en allant prendre un verre ou deux au Bar de Glace, passez l’heure suivante dans les spas et le sauna extérieurs, puis regagnez votre chambre où tout est de glace, les murs, le plafond… même le lit!
    Vous devrez bien vous emmitoufler pour rester au chaud, mais si vous n’avez pas froid aux yeux, vous vivrez une expérience incomparable.
    et mars, venez visiter cette œuvre d’art ou, encore mieux, passez-y la nuit.

    * Parc de la Chute - Montmorency :
    Nombreux sont les visiteurs qui sont surpris d'apprendre qu’une chute une fois et demie plus haute que les chutes du Niagara se trouve à seulement quelques minutes de Québec.
    A 83 mètres, la chute Montmorency en met plein la vue, tant depuis la ville que sur place, au parc de la Chute-Montmorency.
    Promenez-vous au pied de l’avalanche d’eau pour sentir la bruine asperger votre visage, ou bien montez dans la télécabine et admirez de spectaculaires panoramas au sommet.
    Soif d’aventure ?
    Alors vous pourriez escalader l’un des trois parcours de via ferrata, en prenant aux points d’observation des clichés qui feront rougir tout Instagram.
    A moins que vous ne préfériez filer en tyrolienne devant la chute ?
    Evidemment, une fois que vous aurez atteint le sommet, vous pourrez vous reposer tout en dégustant un succulent repas à l’élégant Manoir Montmorency.

    * Vieux-Québec :
    Le Vieux-Québec est certes une attraction, mais il serait plus juste de parler d’un ensemble d’attractions spectaculaires, réunies dans un quartier historique.
    Ce trésor du patrimoine mondial de l’UNESCO vous promet une superbe excursion d’une journée : en quelques heures à peine, vous pouvez admirer des constructions séculaires comme les murs entourant la plus grande ville fortifiée au Nord du Mexique, ainsi que des églises et des chapelles étonnantes qui témoignent de l’histoire religieuse de la province.
    L'histoire ne vous passionne pas ?
    Pas de soucis ! Le quartier propose bien entendu une myriade d’activités, allant des arts à la musique en passant par le lèche-vitrine et les sorties au restaurant.
    Bref, le Vieux-Québec est assurément l’un des incontournables de la capitale.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire