Contact

Dernière modification le 23-09-2020

Contacter l'agence de voyages expert Groupes GROOUPEE

11, rue de la Tonnelle
86360 MONTAMISE
  • Tél. : 05.49.36.36.36 (de 9h00 à 18h00 du lundi au vendredi)
  • Fax : 05.49.03.03.03
  • Port. : 06.22.16.36.84 (en cas d'urgence et pour prise de rendez-vous)
  • E-mail : contact(at)grooupee.fr
Agence ouverte du Lundi au Vendredi en continu de 8h30 à 18h
En dehors de ces horaires, contactez-nous sur portable pour un rendez-vous possible sur place ou à l'extérieur.
Nous recevons uniquement sur rendez-vous. 

 

Nos idées de voyages

previous
Futuroscope - 2 Jours
dès 199 
Futuroscope - 2 Jours

* Chasseurs de Tornades
Elue meilleure attraction au monde
Vous plongerez au cœur d'un écran LED circulaire, le plus grand d'Europe, avec des effets spéciaux et des scènes en live. Tout ça sur une plateforme qui monte, descend, s'incline et tourne. Une expérience unique au monde ! Accrochez-vous !

* Objectif Mars :
Création unique, en 2020, Objectif Mars le premier roller coaster du Futuroscope vous plongera au cœur de son nouveau centre d’entrainement spatial. Mesurez votre aptitude à partir en mission.
En intérieur et en extérieur, vous affronterez les éruptions solaires et les champs électromagnétiques avec des pointes de vitesse jusqu’à 55km/h. Avez-vous l’étoffe d’un astronaute ?

* Futuropolis : La ville des enfants
Bienvenue à Futuropolis, la ville du futur, où les enfants font comme les grands !
21 attractions et jeux sur 3 hectares accessibles à partir de 5 ans.

* Planet Power
Revivez l'exploit réalisé en 2015 et 2016 par les Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg, à bord du Solar Impulse, premier avion à faire le tour du monde à la seule énergie solaire.

* Les Lapins Crétins (La Machine à voyager dans le Temps) :

Les Lapins Crétins ont décidé de vous faire voyager dans le temps, vous entraînant dans un voyage déjanté au cœur des moments forts de l’Histoire, dans un humour loufoque !
Et tout cela, en 3D.

* Arthur, l’Aventure 4D
Rétrécissez, devenez Minimoy et n'attendez pas dix lunes.
Rejoignez Arthur et, à dos de coccivolante, vivez une course ébouriffante dans le monde féerique des Minimoys.
Un maximum de sensations grâce à une combinaison de technologies inédites.

* Danse avec les Robots
Remixée par le célèbre DJ Martin Solveig.
Dans une ambiance clubbing et survoltée, découvrez l’une des attractions phares du parc (enfants bienvenus à partir d’1,20m).

* La Vienne Dynamique :
Participez à un rallye immersif dans la Vienne.
Sièges animés, effets de vitesse, eau, vent… Cette attraction vous propose un voyage touristique décapant et plein d'humour en compagnie du Guerliguet, un personnage curieux et attachant.

* Sébastien Loeb Racing Xperience : 
Embarquez dans la voiture du célèbre pilote, 9 fois Champion du Monde des Rallyes !

  • Installez-vous dans un siège baquet dynamique et expérimentez la conduite sportive grâce à votre casque de réalité virtuelle !
    Serez-vous un co-pilote à la hauteur ?

    La Clé des Songes :
    A la nuit tombée, vivez une soirée magique avec l’aquaféerie imaginée par le Cirque du Soleil (tous les soirs, spectacle inclus dans le prix du billet).

  • Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
    Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

    Jordanie - 9 Jours
    dès 1895 
    Jordanie - 9 Jours

    - Amman : Capitale de la Jordanie, Amman tient son nom des Ammonites, peuple descendant d’Abraham.

  • Construite sur sept collines, la ville est moderne, son centre historique (Downtown) est le quartier le plus animé.

  • La citadelle, acropole romaine aujourd’hui disparue, sur la plus vaste colline d’Amman, offre le point de vue le plus intéressant sur la ville.


  • - Aqaba : Aqaba est le seul port et l’unique station balnéaire de Jordanie.

  • La ville se développe à grande vitesse, à l’image de son front de mer de 19 km.

  • Des boutiques de style européen s’allient à la mer pour en faire une destination courue de la fin de semaine.

  • Une réserve, l’Aqaba Marine Park, protège les merveilleuses espèces de poissons et de coraux qui peuplent ses profondeurs.


  • - Dana : Dana est un ravissant village de maisons de pierre qui semblent faire corps sur leur éperon rocheux.

  • Il est situé en bordure d’une réserve naturelle exceptionnelle.

  • La région de Dana, superbe, abrite quatre écosystèmes, près de 500 variétés de plantes, 300 espèces animales et une quarantaine de sites archéologiques.


  • - Petra (Wadi Musa) : Pétra (« pierre », en grec) est l’un des plus beaux sites archéologiques du Proche-Orient, encore habité par les Bédouins.

  • Ses longs canyons, falaises et belvédères, ses grès colorés et ses vastes tombeaux nabatéens, creusés et sculptés dans la roche, en font un lieu magique et incontournable.


  • - Wadi Rum : A 2 h au sud-est de Pétra, le wadi (la vallée) Rum est fameux pour son cadre unique : de larges vallées sablonneuses variant du rouge au jaune, bordées de montagnes aux à-pics formidables présentant également une gamme de couleurs extraordinaires du noir au jaune clair avec une prédominance de rouge.

  • Un des lieux les plus magiques de la Jordanie.


  • - Jerash : Un théâtre antique, des temples, des églises et un arc de triomphe : Jerash recèle une cité antique admirablement conservée, autrefois grecque, romaine puis byzantine.

  • La légende dit que Jerash fut créée par Alexandre le Grand en personne aux alentours du IVe siècle av. J.-C., mais le site était occupé depuis le Néolithique.

  • C’est l’un des principaux sites touristiques du pays.

  •  

  • - Umm Qais : Le site archéologique d'Umm Qais se situe à une trentaine de kilomètres d'Irbid.

  • Appelée Gadara dans l'Antiquité, la cité appartenait à la Décapole gréco-romaine, dix villes commerçantes développées de part et d'autre du fleuve Jourdain.


  • - Salt : Salt est la capitale de la province de Balqa en Jordanie.

  • Elle est construite sur les flancs de trois collines dont l'une est couronnée par une forteresse du XIIIᵉ siècle.

  • Elle est proche de la vallée du Jourdain.
    - Mont Nebo : Au nord de Madaba culmine le Mont Nébo. Selon la tradition, c’est depuis ce promontoire naturel que Moïse contempla la Terre promise avant de rendre son dernier souffle.

  • Situé à 800 mètres d’altitude, le Mont Nébo est l’un des sites archéologiques et bibliques les plus visités de Jordanie.


  • - Madaba : Située à seulement 30 km d’Amman, Madaba est l’une des principales villes de Jordanie.

  • Son atmosphère chaleureuse, ses nombreuses églises, ses magnifiques mosaïques et sa situation géographique privilégiée en font un lieu de villégiature idéal pour un séjour en terres hachémites.

    - Kerak : Située non loin de la mer Morte, l’ancienne forteresse de Kérak, ou Karak, est l’un des châteaux les plus célèbres de Jordanie. Édifiée à partir de 1132, elle culmine à 900 mètres d’altitude. Les ruines sont ouvertes au public et offrent un voyage dans le temps aux passionnés de vieilles pierres.

  • Lors de votre séjour en Jordanie, une halte à Kérak vous plongera dans l’Histoire mouvementée et passionnante de l’actuel royaume hachémite.


  • - Bethanie : Le bourg de Béthanie est situé sur la rive orientale du Jourdain, au nord de la mer Morte.

  • L’endroit où le Christ a reçu le baptême est devenu un haut lieu de pèlerinage.


  • - Mer Morte : A l’ouest de la Jordanie, on ne présente plus la mer Morte et ses eaux dix fois plus salées que n’importe quelle autre mer, ou plutôt dix fois moins concentrée en eau…

  • La mer Morte est située dans une région au climat tropical et près de 1 m d’eau en disparaît tous les ans.

  • Le site est même en danger de disparition, les scientifiques prévoient sa fin pour 2050 si rien n’est fait pour le sauver. Ce qui n’empêche pas les touristes d’en profiter, même si ses plages ne sont pas idéales pour se baigner.

  • Canada - Québec Montréal - 7 Jours
    dès 1099 
    Canada - Québec Montréal - 7 Jours

    * Le Lac Saint Jean : 
    Une nature vierge et majestueuse, un horizon à perte de vue et, surtout, un peuple de caractère, ont forgé l'âme de la région.
    Né d’une fonte glaciaire il y a 12 000 ans, le Lac Saint-Jean, un gigantesque plan d'eau de 225 km de circonférence, le troisième plus grand lac naturel du Québec.

    * Tadoussac : 
    Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines.
    Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle.

    * Musée Canadien de l'Histoire :
    Fondé en 1856, le Musée canadien de l’histoire est l’un des plus anciens au Canada.
    C’est aussi le plus fréquenté, avec 1,2 million de visiteurs par année.
    Mais pourquoi attire-t-il les foules?
    Les quatre millions d’objets du musée gatinois retracent l’histoire au Canada et dans le monde en remontant jusqu’à 20 000 ans dans le temps.
    En parcourant la Grande Galerie, découvrez l’histoire, la culture et les croyances des Premières Nations canadiennes du Pacifique, dans un superbe décor avec vue sur la rivière des Outaouais et la Colline du Parlement.
    Admirez les spectaculaires totems s’élançant vers le ciel devant les maisons autochtones, avant de visiter la salle des Premiers Peuples pour en apprendre davantage sur les racines aborigènes du Canada.

    * Le Quartier Petit-Champlain :
    Les gens qui visitent Québec parlent toujours de son charme européen.
    Ce charme atteint son point culminant dans le quartier Petit‑Champlain, l’un des plus anciens quartiers d’Amérique du Nord.
    Promenez-vous dans les rues pavées étroites et entrez dans la pléthore de boutiques et de magasins pour y dénicher un souvenir à la mode.
    Laissez votre nez vous guider vers l’un des nombreux restaurants et bistros, et succombez aux friandises de sirop d’érable local à La Petite Cabane à sucre.

    * Monts-Tremblant :
    Dans les pittoresques Laurentides, Mont-Tremblant est l’une des principales destinations ski de la province.
    L’abondance de neige naturelle et l’un des meilleurs systèmes de fabrication de neige au monde assurent aux skieurs et planchistes de tous les niveaux une saison longue et fabuleuse.
    Vous n'avez pas tellement la bosse du ski ?
    Qu'a cela ne tienne, à longueur d’année, le secteur propose une foule d’autres activités qui valent amplement le déplacement.
    Pendant la saison froide, enfilez votre bonnet de laine (ou votre tuque, comme on dit ici) pour aller faire du patin sur glace, de la motoneige, de la raquette ou du traîneau à chiens.
    Et pendant la saison chaude, partez faire une randonnée à pied ou à vélo sur les pistes, savourez la vue depuis la télécabine ou détendez-vous grâce à une partie de golf sur l’un des plus beaux terrains publics du Québec.

    Vieux-Montréal :
    Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là même où elle fût fondée en 1642.
    Son dédale de rues pavées, que les voyageurs et les habitants explorent à pied ou à vélo, rappelle l’Europe.
    En dépit de son âge bien avancé, ce quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme.
    Les boutiques de mode et les cafés toujours animés y sont nombreux ; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés.
    Et l’animation ne se limite pas à l’été : en janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert.
    Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

    * L'hôtel de Glace :
    Seul établissement du genre en Amérique du Nord, l’Hôtel de Glace trône non loin de Québec.
    Le gîte digne d’un conte de fées héberge les visiteurs depuis 15 ans, et chaque hiver, il innove avec des éléments différents et des idées toutes fraîches.
    Réchauffez-vous en allant prendre un verre ou deux au Bar de Glace, passez l’heure suivante dans les spas et le sauna extérieurs, puis regagnez votre chambre où tout est de glace, les murs, le plafond… même le lit!
    Vous devrez bien vous emmitoufler pour rester au chaud, mais si vous n’avez pas froid aux yeux, vous vivrez une expérience incomparable.
    et mars, venez visiter cette œuvre d’art ou, encore mieux, passez-y la nuit.

    * Parc de la Chute - Montmorency :
    Nombreux sont les visiteurs qui sont surpris d'apprendre qu’une chute une fois et demie plus haute que les chutes du Niagara se trouve à seulement quelques minutes de Québec.
    A 83 mètres, la chute Montmorency en met plein la vue, tant depuis la ville que sur place, au parc de la Chute-Montmorency.
    Promenez-vous au pied de l’avalanche d’eau pour sentir la bruine asperger votre visage, ou bien montez dans la télécabine et admirez de spectaculaires panoramas au sommet.
    Soif d’aventure ?
    Alors vous pourriez escalader l’un des trois parcours de via ferrata, en prenant aux points d’observation des clichés qui feront rougir tout Instagram.
    A moins que vous ne préfériez filer en tyrolienne devant la chute ?
    Evidemment, une fois que vous aurez atteint le sommet, vous pourrez vous reposer tout en dégustant un succulent repas à l’élégant Manoir Montmorency.

    * Vieux-Québec :
    Le Vieux-Québec est certes une attraction, mais il serait plus juste de parler d’un ensemble d’attractions spectaculaires, réunies dans un quartier historique.
    Ce trésor du patrimoine mondial de l’UNESCO vous promet une superbe excursion d’une journée : en quelques heures à peine, vous pouvez admirer des constructions séculaires comme les murs entourant la plus grande ville fortifiée au Nord du Mexique, ainsi que des églises et des chapelles étonnantes qui témoignent de l’histoire religieuse de la province.
    L'histoire ne vous passionne pas ?
    Pas de soucis ! Le quartier propose bien entendu une myriade d’activités, allant des arts à la musique en passant par le lèche-vitrine et les sorties au restaurant.
    Bref, le Vieux-Québec est assurément l’un des incontournables de la capitale.

    Perou - 10 jours
    dès 1899 
    Perou - 10 jours

    * MACHU PICCHU :
    Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
    Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
    Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
    À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
    La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

    * LAC TITICACA :
    Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
    Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
    Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

    * LA CORDILLERA BLANCA :
    Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
    Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
    Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

    * AREQUIPA, CITE COLONIALE :
    La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
    Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
    Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

    * CUZCO :
    Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
    Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
    Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

    * VALLEE SACREE :
    Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
    L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
    Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

    Beauval - 2 Jours
    dès 149 
    Beauval - 2 Jours

    * L’arrivée des guépards :
    Au sein d’un tout nouveau territoire de 6 000 m2, de superbes guépards prennent possession des lieux.
    Ils peuvent être observés via une passerelle surplombant l’ensemble.
    Une hutte africaine offre une vision panoramique à 360°.

    * Les ours :
    Les ours bruns déménagent dans un parc arboré où collines et rochers recréent un environnement propice à leur épanouissement.
    Le tout est agrémenté d’un bassin pour que les ours puissent se rafraîchir.


  • * L’arrivée des loups :
    De magnifiques loups arctiques rejoignent le parc
    Sur ce territoire où la nature est reine, ils se voient offrir un vaste espace de 3 700 m2 avec plan d’eau et rivière.
    La savane : Zèbres, girafes, rhinocéros… Plusieurs espèces se côtoient au sein de la Savane
    De leur côté, les éléphants profitent de l’agrandissement de leur plaine et de leur immense bassin.

    * Lions et hippopotames :
    Juchée au sommet des rochers, une famille de lions d’Afrique profite de la vue panoramique qui lui est offerte sur les 5 300 m2 de son nouveau territoire.
    Un peu plus loin, alternant immersion et émergence, le plus terrestre des mammifères, évolue dans un bassin de  1 000 m3 derrière une surface vitrée de 44 m de long
    Surmontée d’une immense volière, l’installation est unique en Europe. 

    * Le Nuage de Beauval : 
    Et si vous vous offriez un voyage de l’Asie à l’Afrique en quelques minutes ? Une prouesse géographique accessible grâce à la télécabine qui vous fera survoler le ZooParc de Beauval à plus de 35 mètres d’altitude. Le Nuage de Beauval permet ainsi de relier 2 points stratégiques du ZooParc : le territoire des éléphants, non loin des pandas, avec "La Terre des Lions" à l’opposé.
    Les plus téméraires pourront même s’offrir de nouvelles sensations en montant à bord de cabines au sol vitré. Un voyage époustouflant sur 850m qui vous fera découvrir le parc et ses animaux comme vous ne les avez jamais vus…

  • Afrique du Sud - 13 Jours
    dès 2299 
    Afrique du Sud - 13 Jours

    * COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
    Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
    Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
    Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

    * DRAKENSBERG :
    Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
    Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

    * CAPE TOWN (LE CAP) :
    Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
    Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
    Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
    Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
    Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

    * CAP DE BONNE ESPERANCE :
    Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
    Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
    Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
    Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

    * ROBBEN ISLAND :
    Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
    L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
    D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

    * TABLE MOUNTAIN :
    Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
    Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
    La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

    * JOHANNESBURG :
    Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

    * SOWETO :
    On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
    C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
    Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
    Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

    * PARC NATIONAL KRUGER :
    Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
    C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
    Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
    Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
    Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

    * SANTA LUICA :
    Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
    Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
    Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

    24h du Mans Automobiles - 2 Jours
    dès 249 
    24h du Mans Automobiles - 2 Jours

    * 24 heures du MANS :
    Plus de 258 000 spectateurs sont attendus pour la plus folle des courses automobiles.
    Sur ce circuit d'exception, le plus long au monde (13,629 km), la vitesse des bolides approchant les 350 km/h dans la ligne droite des Hunaudières... 24 heures de moteurs, de tours de circuit, de bruit et de fureur, garanties 100 % adrénaline !
    Pour le départ, rendez-vous au Mans, dans la Sarthe, le samedi 13 juin 2020 à 15h.
    Pour un weekend de folie, sans stress. 

    * Vivre le depart et l'arrivée :
    La tension monte, les concurrents sont regroupés derrière la voiture de sécurité, puis, à 15 heures, c’est le début de la ronde infernale pour 24 heures de rang. 
    Le départ est un moment riche en émotions, attendu depuis des semaines, des mois, voire même 365 jours vous diront les plus « mordus ».

    * Prendre de la hauteur :
    Pour cela, vous pouvez notamment utiliser la grande roue, dont le positionnement à proximité du Porche Expérience Center permet de profiter d’une vue imprenable sur l’enchaînement des virages Ford et le début de la ligne droite des stands.
    Pensez également à prendre encore plus de hauteur avec les baptêmes d’hélicoptères organisés.

    * Approcher les voitures et les pilotes :
    Si vous pensez que les 24 Heures du Mans se vivent uniquement dans les tribunes, vous avez tort.
    Les essais et la course sont évidemment les moments forts, mais il est également possible de profiter de l’atmosphère exceptionnelle de la plus grande course d’endurance au monde pour approcher les voitures et les pilotes !

    Belgique - Bruxelles - 3 Jours
    dès 299 
    Belgique - Bruxelles - 3 Jours

    * Le Manneken Pis :
    Est depuis le XVIIème siècle l’enfant chéri des Bruxellois.
    Dès cette époque, l’habitude est prise de l’habiller lors de grands événements.
    Cette étrange tradition s’est perpétuée au fil des siècles et même intensifiée.

    * Le Centre Belge de la Bande Dessinée :
    Attraction incontournable située au cœur de Bruxelles, le musée de la BD met à l'honneur depuis plus de 25 ans auteurs et héros du 9ème Art.

    * Le Musée du Chocolat et du Cacao :
    Choco-Story Brussels vous invite à voyager dans l'univers du chocolat depuis ses origines jusqu'au produit fini.
    Vous plongerez dans l'histoire des Aztèques et des Mayas qui cultivaient les cacaoyers il y a des milliers d'années. Vous apprendrez également comment le cacao est arrivé en Europe.

    * La Grand' Place :
    La Grand' Place de Bruxelles est un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIème siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial.

    * La Place des Martyrs :
    C'est une très belle place toute blanche, dans le style classique du XVIIIème siècle.
    Sur cette place trône un grand monument aux Martyrs de la Révolution belge de 1830, cimetière patriotique sous lequel sont enterrés 445 citoyens morts pour l'indépendance au cours des journées de septembre 1830.
    Autrefois Place Saint Michel, construite à la place d'une ancienne blanchisserie, l'ensemble est uni et sobre dans sa décoration, dans un style dorique.
    Les pavillons qui la composent sont relativement semblables, avec des façades bien équilibrées et symétriques, et rappellent l'architecture de la Place Royale.

    * Le Quartier de l'Îlot Sacré :
    Situé au Nord-Ouest de la Grand' Place, le quartier de l'Îlot Sacré est un quartier extrêmement animé du centre historique de Bruxelles.
    Inscrit au Patrimoine Mondial, il est constitué de petites ruelles commerçantes et piétonnières portant des noms de métiers.
    Le quartier est très fréquenté par les touristes.

    * Visite de Bruges :
    Vieilles ruelles pavées, maisons de briques gothiques et néogothiques, canaux et ponts, placettes pleines de charme.
    Le décor de la Venise du Nord est si parfait qu'on se croirait parfois dans un tableau des primitifs flamands.
    La ville, musée en plein air, est investie par les touristes qui, comme une déferlante, s'abattent par cars entiers de 9 heures à 19 heures.
    D'où l'intérêt de se perdre dans les quartiers périphériques.

    * Visite de Gand :
    Rues larges, monuments imposants, canaux bordés de maisons flamandes à pignons ouvragés, éclectisme architectural, grandes places : la ville est très aérée.
    Centre universitaire, on y trouve beaucoup de jeunes et autant de théâtres ou de cinémas, cernés par tous les cafés branchés de la Klein Turkije.

    * Visite de Liege :
    Première ville touristique de Wallonie, Liège recèle d’innombrables richesses à découvrir.
    La Meuse, qui la traverse du Sud au Nord, les collines abruptes et boisées qui l’entourent ainsi que son relief marqué, multipliant les perspectives originales et les quartiers typés, lui confèrent un charme étonnant.

    Cap-Vert - 8 Jours
    dès 1039 
    Cap-Vert - 8 Jours

    * Praia Santa Monica  :
    Située dans la partie Sud de Boa Vista, la plage de Santa Monica (Praia en portugais), est réputée comme étant la plus belle plage de l'île.
    Avec ses 18 km de sable blanc longeant une eau bleue turquoise, on ne peut que s'émerveiller devant la beauté du lieu.
    Cachée derrière des dunes de sable, la plage est simplement immense, et cerise sur le gâteau, encore très sauvage.
    Il n'est pas difficile de se retrouver seul sur cette grande étendue de sable.
    Les amoureux de farniente ne trouveront pas de meilleur endroit pour étendre leur serviette et bronzer à loisir, mais attention aux coups de soleil !

    * Le Désert de Viana :
    De bon matin, alors que la chaleur n'est pas encore écrasante, départ pour découvrir l'une des sept merveilles naturelles du Cap-Vert : le désert de Viana. Depuis Sal Rei, la capitale, direction le Nord de l'île.
    Le chemin passe notamment par le village de Rabil, ainsi que par des étendues rocailleuses et poussiéreuses, avant d'apercevoir au loin de hautes silhouettes blanches : les dunes de Viana. 
    Une fois arrivé aux portes du désert, le paysage est tout simplement grandiose : des dunes de sable chaud, éblouissantes, façonnées au fil des années par des vents venus d'Afrique, et qui s'étendent à perte de vue. Surnommé par les locaux, "la miette du Sahara", on se croirait en effet perdu au cœur d'un vaste désert, alors que celui de Viana reste relativement petit : seulement 1 km de large sur 5 km de long.

    * La Poterie de Rabil :
    Juste derrière l'aéroport, se trouve le petit village de Rabil. Où que vous alliez à Boa Vista, Rabil est le point de passage obligé, un peu le carrefour où passent toutes les routes de l'île.
    S'il n'y a pas énormément de choses à faire, on s'y arrête toutefois pour sa fabrique de poterie artisanale.
    On peut y voir l'atelier où sont confectionnées les poteries à la main, puis la boutique, où trouver quelques souvenirs typiques, à ramener dans ses valises.

    * Les Grotte Varandinha :
    Dans le prolongement de la plage de Santa Monica, la plage de Varandinha, dans le Sud-Ouest de l'île, abrite de belles grottes naturelles et roches escarpées.
    En marchant le long de la plage, on pénètre dans ce qui ressemble à une caverne abritée du vent.
    Ici, toutes les histoires sont possibles : on imagine un équipage venu ici mouiller sur les côtes de Boa Vista, en train de se réchauffer autour d’un feu...
    Si vous êtes équipés de bonnes baskets, partez escalader les falaises pour admirer la vue sur la mer et la longue plage de sable.
    Grandiose !

    * Povoação Velha :
    Au Sud-Ouest de Boa Vista, à quelques kilomètres seulement de la plage de Santa Monica, se trouve le plus vieux village de l'île : Povoaçao Velha.
    L'endroit mérite qu'on s'y arrête quelques instants pour flâner dans ses ruelles pavées, jonchées de petits restaurants typiques, et de magasins de souvenirs, dont la devanture est estampillée de la devise nationale : No stress.
    Et ici, du stress, il n'y en a effectivement pas.
    On prend le temps de se balader, de dire bonjour, d'entrer dans les échoppes de souvenirs... On peut également aller visiter l'école primaire du village où les enseignantes et les enfants en uniforme vous accueillent avec leurs plus beaux sourires. 
    Pour terminer le tour du village, on grimpe la petite côte menant jusqu'à la chapelle blanc et bleu qui domine les habitations.
    De là-haut, vous pourrez apprécier un joli panorama sur les maisons colorées du village.

    * Le Cabo Sant Maria  :
    Au Nord de l’île, sur la plage d'Atalanta, se trouve l'une des curiosités de Boa Vista : une mystérieuse épave d'un cargo espagnol, échoué sur les côtes cap-verdiennes le 1er Septembre 1968.
    Le bateau en partance d'Espagne, devait traverser l'Atlantique jusqu'au Brésil, il n'y arrivera malheureusement jamais.
    Si l'épave n'est plus aujourd'hui qu'une vieille carcasse rouillée sans cesse battue par les vagues, on a l'étrange sensation de se trouver face à un fantôme hantant la plage depuis des décennies...

    * Sal Rei  :
    Au Nord-Ouest, se trouve le chef-lieu de Boa Vista : Sal Rei, dont le nom provient de l'ancienne exploitation du sel "royal", issu des marais salants de l'île.
    Si la ville n'est pas très grande, elle mérite qu'on s'y arrête une journée, pour s'imprégner de la culture locale, de l'ambiance "no stress", et pour partir à la rencontre des locaux.
    Sur la place centrale de l'île, on trouve diverses échoppes de souvenirs, mais aussi l'église catholique, et le bureau de poste.
    Inutile de suivre un itinéraire précis.
    On déambule en se perdant dans les ruelles pavées, et en flânant le long des maisons aux couleurs pastel et à l'architecture coloniale.
    À voir également le matin, le petit port et le marché aux poissons.
    Ici, les hommes partent à la pêche, et les femmes vendent les prises fraîchement pêchées.
    Accessible facilement par la route, on peut également se rendre à Sal Rei à pied en longeant la Praia de Chaves.

    Panama - 9 Jours
    dès 1349 
    Panama - 9 Jours

    * PANAMA :
    Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
    Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
    Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
    L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
    Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
    À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
    Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

    * LE CANAL DE PANAMA :
    Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
    Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
    Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
    Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
    À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
    Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

    * L'ILE DE TABOGA :
    Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
    Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
    On la surnomme l’île des fleurs car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
    C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
    La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
    L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

    * BOQUETE :
    Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
    Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
    Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
    On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

    * L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
    Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
    Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
    Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
    L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
    On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
    Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
    Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

    Marseille - 2 Jours
    dès 189 
    Marseille - 2 Jours

    * Le Vieux Marseille :
    600 ans avant Jésus-Christ, Massalia voyait le jour en lieu et place de l’actuel Panier.
    Si les grecs ont choisi ce lieu, c’est pour sa position privilégiée en hauteur et proche de la mer.
    Encore aujourd’hui, le Panier est un musée à ciel ouvert. Ses ruelles étroites, ses lieux culturels, ses artisans, créateurs et restaurateurs… les 3 collines du Panier n’ont de cesse de nous surprendre.

    * Le Vieux-Port :
    Marseille et son port, c’est vingt-six siècles d’histoire commune, car si l’on en croit la légende, la ville est née ici, sur les rivages de cette calanque marécageuse.
    Port idéal qui protège de la mer et des ennemis, la calanque du Lacydon est adoptée par les colons grecs qui y crée Massalia.
    Le site choisi depuis la mer reflète bien les préoccupations et de la logique de ces marins.
    La légende (qui fait toujours débat) nous indique que Protis venu de Phocée en Grèce fonda la cité vers 600 avant JC. Aristote dans sa "constitution de Marseille" nous conte cet épisode. 

    * Notre Dame de la Garde :
    Figure emblématique de la Ville, elle veille sur les marins, les pêcheurs et tous les Marseillais.
    Lors de votre séjour dans la cité phocéenne, allez rendre visite à la "Bonne mère"  comme on la surnomme à Marseille, et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous.

    * Le Parc Borély :
    Une des sept merveilles de Marseille pour les uns, le meilleur allié du week end pour les autres.
    Chacun s’approprie le parc le plus fréquenté de Marseille à sa sauce. Côté sportif, avec ses immenses étendues vertes où de nombreux minots ont tapé leur premier ballon.
    Côté nature avec ses canaux où barbotent les canards et les cygnes, à peine dérangés par les visiteurs.
    Côté cœur aussi, le Parc Borély reste le rendez-vous des amoureux en quête d’intimité. Ce jardin est formidablement ancré dans l’inconscient collectif marseillais.

    * Croisière dans les Calanques :
    Les plus belles calanques de Marseille se trouvent au Sud de la ville, derrière le massif de Marseilleveyre et le massif du Puget.
    Avec l'archipel de Riou situé juste en face, elles sont le coeur du Parc national des calanques.

    * Ce que l’on peut faire :
    - Circuits petits trains (trois itinéraires différents)
    - Musée d’Histoire et son Port Antique
    - Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
    - Promenade de la Corniche
    - Croisière dans les calanques entre Cassis et Marseille
    - Visite du Palais des Arts
    - Les forts du Vieux Port
    - Port de Cassis
    - Visite guidée panoramique

    * Dans la région :
    - Aix en Provence
     : La Vieille Ville, Cours Mirabeau, Quartier Mazarin, Villeneuve...
    - Aubagne : Aqueduc de la Candole, Pennelus…
    - Nice : La Promenade des Anglais, Le Vieux Nice, Le Musée Matisse, L’Opéra de Nice...
    - Cannes : Visite du Palais, Visite de la ville, Musée de la Castre, Visite Île des Lérins, La Croisette, Le Suquet, Le festival de Cannes... 

    Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours
    dès 1999 
    Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours

    * LE CHRIST REDEMPTEUR :
    Depuis 1931, une statue du Christ, les bras ouverts, veille sur la ville du haut du Corcovado, sommet de 710 mètres. On grimpe la montagne jusqu’aux pieds du sauveur pour apprécier le panorama fascinant, alliant forêt tropicale, plages, îles, océan, baie et monts verdoyants.

    * LE CARNAVAL DE RIO :
    Qui dit Rio dit carnaval !
    Durant les quatre jours précédant le mercredi des Cendres en février, les rues de la ville sont inondées de danseurs aux costumes flamboyants.
    La samba y est à l’honneur depuis 1917 et les écoles de la ville s’affrontent dans une compétition endiablée.
    Vous en aurez à coup sûr plein la vue !

    * LE PAIN DE SUCRE :
    Que vous le gravissiez vaillamment à pied ou que vous empruntiez l’impressionnant téléphérique de verre, l’important, c’est d’apprécier sans faute la vue imprenable de Rio que vous aurez du haut du Pão de Açúcar, une formation rocheuse insolite !

    * LA PLAGE DE COPACABANA :
    Un large croissant de sable de 4 km entouré par les monts verdoyants de Rio, du soleil à ne plus savoir qu’en faire, des kiosques où se procurer de quoi se désaltérer, une vue saisissante impossible à oublier.
    Copacabana, c’est tout le charme de Rio en un seul endroit!

    * LE STADE DE MARACANA :
    Maracaña n’est rien de moins qu’un lieu sacré pour les Brésiliens !
    Il a vu tant le triomphe (le 1000e but de Pelé) et la catastrophe (la défaite contre l’Uruguay lors de la finale de la Coupe du monde 1950).
    Les matchs y sont absolument spectaculaires ; ne manquez pas l’occasion d’assister à une rencontre dans cette arène historique !

    * LE QUARTIER SANTA TERESA :
    Surplombant le centre-ville de Rio, le quartier Santa Teresa a des airs de village.
    Ici, les habitants vivent dans des maisons et non dans des tours, de vieux hôtels particuliers se dressent toujours, fiers, un peu partout, et l’ambiance bohème donne un charme fou à ce presque village bien-aimé de ses habitants.

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire