Visiter le Puy du Fou en train

Dernière modification le 16-10-2017
Visiter le Puy du Fou en train

Les attractions et les spectacles grandioses proposés par le Puy du Fou, en Vendée, font affluer chaque année des dizaines de milliers de touristes au plus fort de la saison. Vous souhaitez découvrir le Puy du Fou en train et vous épargner un trajet pénible sur l'autoroute ? L'agence Grooupee se tient à votre disposition pour organiser votre trajet ainsi que votre séjour !

Partir au Puy du Fou en train

Vous êtes responsable d'une association, d'un CE ou d'un établissement scolaire situé dans une région éloignée du Puy de Fou ? La réalisation de la plus grande partie du trajet en train est une solution intéressante et se révèle moins fatigante pour les participants à l'excursion. L'agence Grooupee s'occupe des modalités pratiques de votre voyage au Puy du Fou en train et achète à votre place les billets SNCF de chaque voyageur, en plus des billets d'entrée pour le parc.

Comment acheter places pour le Puy du Fou en train ?

A l'arrivée de la gare TGV d'Angers ou de toute autre gare ferroviaire proche du Puy du Fou, vous serez pris en charge par une société d'autocar partenaire des Grooupee et transportés en toute sécurité jusqu'aux portes du parc. Compétente sur l'ensemble du territoire national, notre agence peut vous proposer le Puy du Fou en train pas cher au départ de nombreuses gares du Grand Ouest (La Rochelle, Bordeaux, Nantes, Pau...) mais aussi de Paris, de Lille, de Lyon ou de toute autre ville de France !

Nos idées de voyages

previous
Tunisie - 7 Jours
dès 559 
Tunisie - 7 Jours

* Carthage :
Grands ennemis des Grecs et des Romains, les Carthaginois ont un passé glorieux et douloureux.
La ville, rasée puis reconstruite par l'Empire Romain, a été exhumée en 1857 par des chercheurs et des archéologues. Aujourd'hui, on trouve dans cette banlieue huppée de Tunis des vestiges d'objets puniques et romains mais surtout un site splendide et très bien conservé.
Rendez-vous au sommet de la colline de Byrsa pour contempler toute la splendeur de ces ruines classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

* Tunis :
Tunis est le coeur de la Tunisie.
Ville moderne et dynamique, elle a tout de même su rester fidèle aux traditions.
Pour découvrir l'âme de Tunis, c'est à la médina qu'il faut se rendre : ses ruelles, ses souks, ses patios et son architecture arabo-musulmane vous feront tout de suite entrer dans la culture tunisienne.
Pour découvrir un autre pan de l'histoire du pays, n'hésitez pas à visiter le musée du Bardo et la plus grande collection de mosaïques romaines du monde.  

* Tozeur :
L'oasis de Tozeur est réputée pour être l'une des plus belles d'Afrique.
Des milliers de palmiers sont implantés sur ce territoire. L'Eden Palm est un musée situé dans la palmeraie de Tozeur qui permet de découvrir de précieuses informations sur le palmier dattier.

* Sidi Bou Saïd :
Sidi Bou Saïd domine la baie de Tunis.
Avec ses maisons aux façades blanches et aux portes et volets bleus, il n'est pas sans rappeler la Grèce.
Pourtant, ici tout respire l'Afrique du Nord : les rosiers, les amandiers, les bougainvilliers dans les patios ainsi que les fameux moucharabiehs qui préservent la tranquillité des habitants.
Cerise sur le gâteau, la marina est splendide.
Et bien sur le café des délices .

* Kairouan :
C'est la 4ème Ville Sainte et la capitale de l'Islam au Maghreb.
Kairouan dispose d'une grande mosquée qui a été construite au 7ème siècle : Sidi Okba.
Le mausolée du Saint Homme Abu Zemaa el Balaoui, le bassin des Aghladites et la médina sont aussi des lieux intéressants à découvrir lors d'un séjour à Kairouan.

* Tataouine :
Les fans de Star Wars seront ravis de retrouver les célèbres décors de la trilogie.
Oui, c'est bien de cette ville que Georges Lucas s'est inspiré pour la fameuse Tatooine, même si aucune scène n'y a été véritablement tournée.
Ce sont les alentours de Tataouine, beaucoup plus pittoresques, qui ont servi de décor.
Vous pourrez y voir les ksars, habitations troglodytes et quartier des esclaves dans l'épisode 1.  

* Le désert :
C'est au niveau du Grand Erg oriental, à proximité de la frontière avec l'Algérie, que vous pourrez vous rendre dans le Sahara.
Un lieu idyllique pour les passionnées de marche et de balades à dos de dromadaire qui souhaiteraient s'aventurer dans les dunes du Sahara.

* Hammamet :
Depuis les années 1960, Hammamet est l'une des destinations préférées des voyageurs en Tunisie.
Il faut dire qu'avec ses plages de rêve et son climat méditerranéen, cette petite ville au Sud du cap Bon a tout pour inspirer au farniente.
Se promener dans la médina bien conservée, aux maisons blanches et aux portes colorées, est un véritable plaisir. Mais si on se rend à Hammamet, c'est surtout pour sa vie nocturne endiablée !
On y trouve la plus grande concentration de bars, discothèques et cafés du pays.  

* Djerba :
Avec son charme insulaire, Djerba a su conquérir le coeur de nombreux voyageurs...
Un peu trop peut-être, au vu des nombreux clubs de vacances et hôtels de luxe présents sur son littoral. Pourtant, Djerba vaut bel et bien le détour !
L'idéal est de la découvrir hors saison lorsque les plages sont moins peuplées et que les habitants sont prêts à vous raconter l'histoire de leur terre où, selon Ulysse qui y séjourna durant son Odyssée, on verrait pousser des fleurs de lotus au goût de miel.
Djerba la mystérieuse nous réserve donc de jolies surprises...

Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Pairi Daiza - 1 Jour
dès 59 
Pairi Daiza - 1 Jour

* Les Pandas Géants : Pairi DAIZA est devenu l’un des dix-sept zoos dans le monde à accueillir l’une des espèces les plus adorables du monde : le Panda géant. Vous aurez la chance de pouvoir observer ce magnifique nounours noir et blanc. Ne manquez pas l’adorable Tian Bao, le petit mâle né le 02 Juin 2016 à PAIRI DAIZA. Du haut de ses deux ans et demi, il regorge d’énergie, son journal en témoigne !

* Les Koalas : Carina, Coc et Zelda résident dans le monde australien du Jardin, dans un environnement de plus de 500 m² (dont plus de 350 m² en extérieur), complètement en bois et entouré de ficus et de d’eucalyptus de premier choix pour ces pensionnaires discrets et délicats.

* Les Tigres blancs : Deux tigres blancs à PAIRI DAIZA, Mumbai et Sanka qui ont intégré en 2015 leur nouveau lieu de séjour, le Temple des Tigres, un tout nouveau bâtiment qui est un hommage au Cambodge et qui contient plus de 10.000 m² de pierres sculptées à la main.

* Le bain des Eléphants : Le spectacle des éléphants qui se prélassent dans l'eau fraiche lors de leur baignade à Pairi Daiza et aspergent malicieusement leurs visiteurs reste ... UN MUST !

* Le belvédère des Girafes : Voir d’en haut celles qu’on voit toujours d’en bas. Elles sont évidemment un des emblèmes de l’Afrique et un des animaux préférés des visiteurs, en particulier depuis qu’a été créé un belvédère tout en bois depuis lequel vous tutoyez maintenant le plus grand des animaux (jusqu’à 5.80 m de haut) les yeux dans les yeux.

* Les Aras de Spix : L’Ara de Spix a disparu de la Nature depuis près de 20 ans. Avec le gouvernement brésilien et nos collègues allemands du centre d’élevage ACTP, Pairi Daiza protège ses magnifiques oiseaux, les reproduit et va les relâcher dans quelques mois dans des réserves naturelles au Brésil ! Une première mondiale !

Chili - 9 Jours
dès 2199 
Chili - 9 Jours

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

Port Aventura - 3 Jours
dès 289 
Port Aventura - 3 Jours

* Street Mission :
Cette année, la saison démarre avec l’arrivée de Street Mission, la première dark ride de PortAventura World et la seule en Europe consacrée à Sesame Street®. La nouvelle attraction est une aventure interactive pour tous les âges dans laquelle les visiteurs doivent aider le Détective Grover, personnage principal, à résoudre une mission secrète

* Le Shambhala
:
Depuis 2013, le parc s’est doté de la montagne russe de type « Hypercoaster », la plus grande et la plus rapide d’Europe.
Situé dans la zone China, PortAventura Shambhala fait référence aux sommets de l’Himalaya (plus de 1.65km de long, 76m de haut, 134km/h vitesse max).

* Le Dragon Khan :
L’attraction est composée d'une impressionnante chute et de 8 loopings
Tout aussi incroyable est l’aspect du PortAventura Dragon Khan qui fait clairement référence à l'architecture asiatique
Si vous êtes suffisamment courageux, vous pourrez lutter contre cette bête et monter sur son dos pendant 69 interminables secondes à la vitesse affolante de 110km/h.

* Le Furius Baco :
Incroyable catapulte horizontale qui vous lancera de façon spectaculaire dans une navette qui accélère de 0 à135 km/h en trois secondes.
Pour la rendre encore plus excitante, vous frôlerez l’eau du lac de la Méditerranée!
Accrochez-vous bien, car la plus rapide montagne russe d’Europe, PortAventura Furius Baco est de l’adrénaline pure. 

* Aves del Paraíso (Oiseaux du Paradis) :
Laissez voler votre imagination dans ce spectacle coloré, où se produisent ces magnifiques et curieux spécimens provenant des 4 coins du monde.
Vous découvrirez l'un des spectacles les plus drôles, avec des perroquets qui parlent, qui chantent et dansent sur la scène du Makamanu Show.
Applaudissez, applaudissez très fort pour les encourager et pour leur faire savoir que vous aimez leur spectacle.

* Le Templo del fuego (Temple du Feu) :
Accompagnez le plus courageux des aventuriers de PortAventura dans cette aventure étonnante où vous l’aiderez à déchiffrer les codes cachés dans les murs du temple de PortAventura, pour vous permettre d’entrer et de commencer l'aventure.
Soyez attentifs à toutes les recommandations afin de pouvoir vivre cet authentique spectacle de feu en direct.

Italie - Sardaigne - 8 Jours
dès 899 
Italie - Sardaigne - 8 Jours

* Bosa :
Classée parmi les "bourgs les plus beaux d'Italie", la ville de Bosa est située au Sud d'Alghero.
La visite de sa forteresse médiévale permet d'embrasser une vue à 360° sur la ville.
Le superbe quartier de Sa Costa sera l'occasion d'une jolie balade dans ses ruelles étroites aux maisons pastel.
N'oubliez pas ensuite de flâner le long du fleuve Temo où se trouvent les anciennes tanneries, les Sas Conzas.

* Carloforte :
Cette magnifique localité est la seule commune de l'île de San Pietro et se rejoint uniquement par ferry au départ de Calasetta, sur l'île voisine de Sant'Antioco.
Ville dont l'identité est ici plus qu'ailleurs liée à la mer, Carloforte forme un charmant contraste avec toute autre localité sarde.
L'héritage ligure est ici partout : des ruelles étroites du centre aux façades peintes des maisons, des spécialités gastronomiques jusqu'au dialecte des habitants.

* Archipel de la Maddalena :
Au cœur des bouches de Bonifacio, l'archipel de la Maddalena offre l'un des paysages les plus grandioses de toute la Sardaigne.
Avec ses eaux cristallines, ses chaos rocheux fabuleux au ras des flots, sans oublier sa faune et sa flore protégées, les sept îles (seulement deux sont habitées) sont littéralement prises d'assaut en été.
Mais essayez de venir plutôt hors saison : l'archipel retrouve alors son caractère sauvage et féérique !

* Golf d'Orosei :
Magnifique arc de cercle bordé de falaises calcaires, le golfe d'Orosei dévoile un environnement naturel d'une beauté vierge, qui s'étend sur environ 50 km le long du littoral oriental.
La plupart de ses plages idylliques, comme Cala Goloritzè ou Cala Luna, ne sont accessibles qu'en bateau ou par de longs sentiers.

* Quartiers Castello à Cagliari :
Au cœur de la ville, le plus ancien quartier de Cagliari renferme de nombreux musées et quelques trésors d'architecture, comme la cathédrale et les tours de guet. Du haut du bastione di San Remy, c'est un panorama épustouflant qui s'offre à vous.
Attablé à la terrasse de l'un des nombreux bars branchés, cette vue n'a pas de prix.

* Stintino et l'Asinara :
À l'extrémité Nord-Ouest, Stintino est surtout connu pour la superbe plage de La Pelosa, qui figure incontestablement parmi les plus belles de toute la Sardaigne.
Avec ses deux jolies marinas, ce charmant village est également un parfait point de chute pour partir à l'aventure dans l'île de l'Asinara, toute proche, une sublime réserve naturelle accessible uniquement par bateau et encore méconnue des touristes.

* Site Archéoligique de Su Nuraxi :
Cette exceptionnelle forteresse néolithique frappe par sa taille et par son plan atypique .
Situé à l'intérieur des terres, entre les provinces de Cagliari et Oristano, ce site, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, témoigne d'un passé singulier propre à la Sardaigne : la civilisation nuragique à l'âge du bronze.

Norvège - Les Fjords - 8 Jours
dès 1299 
Norvège - Les Fjords - 8 Jours

* Oslo :
Parmi toutes les capitales scandinaves, Oslo est certainement la moins connue mais aussi la moins sympa à visiter comparé à Stockholm et à Copenhague.
Néanmoins, la ville sera probablement votre porte d’entrée dans le pays et une escale d’une journée sera suffisante pour en découvrir l’essentiel.
Parmi les incontournables à visiter à Oslo, on peut citer le Palais Royal, le quartier d’Akker Brygge, le parc Vigelansparken, les musées dédiés aux Vikings ou encore le tremplin à ski qui est impressionnant !

* Bergen, la ville Incontournable :
Si vous ne deviez visiter qu’une seule ville en Norvège, ce serait celle-ci !
Le quartier de Bryggen est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et flair bon l’authenticité.
Ne manquez pas non plus le marché aux poissons de la ville qui vous permettra de découvrir quelques-unes des spécialités culinaires norvégiennes comme le saumon mariné (à tomber !).
Enfin, terminez par la vue sur la ville et le Fjord depuis le sommet du funiculaire.

* Les Iles Lofoten :
Les îles Lofoten méritent un voyage à elles-seules !
Elles sont régulièrement classées parmi les 10 plus belles îles du monde.
Il faut dire que les paysages sont à couper le souffle.
C’est simple, c’est des montagnes les pieds dans l’eau et avec des plages de sables blancs et des eaux turquoise.
Il est vrai que le climat ne se prête pas trop à la baignade. C’est aussi ici que vous verrez ces maisons rouges typiques de la Norvège où les harengs sont pendus sur des étendoirs installés à côté des maisons.

* Les fjords norvégiens, les plus beaux au monde :
La Norvège semble se vanter d’avoir parmi les plus beaux fjords au monde.
Quand on se rend sur place et qu’on découvre cette nature incroyable, on ne peut que leur donner raison.
Le problème c’est qu’il y en a tellement à découvrir qu’on ne sait plus trop où donner de la tête.
Déjà, il faut savoir que la région des Fjords, se trouve dans le Sud-Ouest du pays. 
Le plus incontournable de tous est sans aucun doute le GeirangerFjord, qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.
Le petit plus sont les cascades qui s’écoulent des montagnes et viennent se jeter dans le Fjord.
Tout aussi impressionnant, la randonnée qui mène au sommet du rocher de Preikestolen.
Cette falaise qui tombe à pic à plus de 604 mètres d’altitude offre des sensations fortes.
Cela en fait l’une des régions les plus touristiques du pays. Dans le même genre, il y a le rocher de Trolltunga mais la randonnée est plus difficile.
Toujours dans le LyseFjord, il y un rocher mythique.
Il s’appelle le Kjeragbolten.
C’est une rocher en forme de boule, qui est suspendu dans le vide car il est coincé entre deux masses rocheuses.
Montez sur ce rocher est très dangereux et il faudra avoir le cœur bien accroché car vous aurez plus de 1000 mètres sous vos pieds !
Non loin de là se trouve une des plus belles cascades du pays qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. C’est la cascade de Voringfossen.
Enfin, si vous voulez profiter de superbe vue sur des fjords, tout en profitant de la ville, on vous recommande de vous rendre à Alesund. C’est certainement l’un de nos endroit coup de cœur !

* Les Eglises en Bois :
La Norvège possède un grand nombre d’église en bois debout.
Au premier abord on n’y avait pas forcément prêté attention, voire même on les avait ignorées.
Jusqu’au jour où j’ai pénétré dans l’une d’entre-elles.
On était seul, ce qui rendit l’expérience encore plus forte. Je ne sais pas trop dire pourquoi mais les odeurs, l’architecture et l’atmosphère vous transportent véritablement.
Si vous devez en voir une seule, je vous recommande de pousser les portes de la plus belles d’entre elles, celle de Heddal ! Elle est impressionnante !

* Les Glaciers du parc Jostedalsbreen :
Lors de notre voyage en Islande, on a eu l’occasion de faire des randonnées sur les glaciers et on a adoré cette expérience !
C’est donc tout naturellement qu’on vous recommande de tester cette activité sur le plus grand glacier d’Europe Continentale, le Jostedalsbreen.
Rendez-vous dans ce parc national du même nom pour jouir de superbes randonnées.
Ne ratez surtout pas les parties les plus connue du glacier qui sont : Briksdalsbreen et Nigardsbreen.
Une beauté incroyable !
Si on vous recommande de venir sur ces glaciers, c’est pour leurs paysages mais aussi parce que cela tranche avec les fjords et cela permet de ne pas se lasser.

Paris - 2 Jours
dès 189 
Paris - 2 Jours

* La Tour Eiffel :
Symbole et monument incontournable de la capitale, la Tour Eiffel culmine à 325 m de hauteur pour un poids total de 10 100 tonnes, dont 7 300 tonnes pour la charpente métallique.
Réalisée en 2 ans, 2 mois et 5 jours, elle fut érigée à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889.

* Le Sacré Cœur :
La basilique du Sacré-Cœur, consacrée en 1919, est l'un des monuments emblématiques de Paris.
Située au sommet de la butte Montmartre, elle offre une des plus belles vues panoramiques de la capitale, à 130 mètres d'altitude.

* Montmartre :
Sortez des sentiers battus et ouvrez les portes d'un autre Montmartre, celui des petites rues chargées d'Histoire et d'artistes.

* Notre-Dame :
La cathédrale Notre-Dame de Paris, chef d'œuvre de l'architecture gothique, est le monument le plus visité de France.
Elle est située dans le centre historique de Paris, à l'extrémité de l'île de la Cité.

* Le Musée du Louvre :
Chaque passage dans la capitale mérite une visite du Louvre, tant le plus grand musée de Paris recèle de trésors.
De salle en salle, l'ancien palais royal dévoile ses chefs-d'œuvre : la Joconde, Le Radeau de la Méduse, la Vénus de Milo, La Victoire de Samothrace...

* Les Champs Elysées :
Située à deux pas de la majestueuse tour de Gustave Eiffel, l'avenue des Champs-Elysées confirme chaque année davantage son statut de plus belle avenue du monde.
Entre l'Arc de triomphe et la Place de la Concorde se côtoient les enseignes de luxe, les restaurants les plus en vue, les palaces, les lieux de sortie prestigieux (Lido, Queen, Théâtre des Champs-Elysées...), les musées et monuments les plus visités (Arc de triomphe, Grand Palais...).

* L'Arc de Triomphe :
Situé sur la place de l'Étoile, en haut de l'avenue des Champs-Élysées, l'Arc de triomphe est le plus grand arc du monde.
Sa construction date de 1806, à la demande de Napoléon, pour célébrer la victoire de l'empereur à Austerlitz.
Les architectes Chalgrin, Joust et Blouet ont réalisé le monument.

* Le Musée Grévin :
Rencontrez plus de 200 célébrités dans des décors à couper le souffle !
Envie d'un tête-à-tête avec Louis XIV, Mozart ou Jean Reno ? Fan de Kenji Girac ? Sous le charme de Ryan Gosling ou fasciné par la pétillante Katy Perry ?
Rencontrez toutes ces personnalités lors d'une visite pleine de surprises au milieu de décors thématiques extraordinaires ! 

Planète Sauvage - 1 Jour
dès 59 
Planète Sauvage - 1 Jour

* CHEMIN DE BROUSSE :
Cette promenade africaine permet d’observer des animaux typiques et emblématiques (suricates, grues, ibis, dik-diks…) dans de grands espaces traversés par une passerelle.
Découvrez le Village de Kirikou, jouez avec les fétiches de la sorcière Karaba, essayez-vous au djembé ou encore apprenez grâce à Kirikou tous les secrets des girafes, des autruches et des lémuriens !
Poursuivez la balade qui vous emmène jusqu’à Madagascar pour y découvrir ses fameux lémuriens en liberté tout autour de vous !

* SENTIER DES INCAS
En 2018, cet espace a doublé de superficie et présente désormais 4 espèces de singes: les saïmiris (ou singes écureuils) qui évoluent en liberté autour des visiteurs, les singes hurleurs roux (unique en France!), les tamarins bicolores et les sakis à face blanche. Ils partagent leur territoire avec les alpagas, tapirs, aras, flamants roses ou encore coatis et lièvres de Patagonie!
Un Belvédère accessible depuis le Sentier des Incas a été construit cette année. Il donne un point de vue unique et inédit sur la plaine des girafes et antilopes de la Piste Safari.

* CITE MARINE :

La Cité Marine est un espace aquatique unique, qui vous accueille pour une découverte inoubliable de son groupe de dauphins !
Tous les jours, admirez la nouvelle représentation « Le Trésor de Noa ».
Les aventures d’une jeune exploratrice découvrant un groupe de dauphins sont contées et illustrées avec sauts, pirouettes, jets d’eau et effets spéciaux !
Savourez un moment de douceur, de complicité et d’émerveillement en compagnie des dauphins.
Prolongez la rencontre dans les profondeurs de la galerie sous-marine de 100m de long pour une immersion totale et une vue exceptionnelle sur l’univers des dauphins.

* TEMPLE DE LA JUNGLE :
Perché à 6m de hauteur sur un pont de 250m de long, découvrez-vous l’âme d’un aventurier.
Laissez-vous embarquer dans une forêt et partez à la recherche d’une tribu macaque et leurs petits.
Observez-les évoluer en liberté tout autour de vous !

* PISTE SAFARI :
Vous rêvez d’un safari grandeur nature ?
Partez en voyage à la rencontre des grands mammifères les plus emblématiques.
Parcourez les 10 km de piste à bord de votre véhicule ou de l’un de nos camions 4x4 de brousse et traversez de vastes plaines où évoluent librement plus de 1 000 individus de 150 espèces différentes.
Une immersion totale dans l’univers des animaux sauvages vous attend !
Retrouvez-vous nez à nez avec de grands groups d’animaux venus du monde entier : vous êtes l’invité des lions, des rhinocéros, des tigres ou encore des loups, des éléphants et des girafes !

Panama - 9 Jours
dès 1349 
Panama - 9 Jours

* PANAMA :
Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

* LE CANAL DE PANAMA :
Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

* L'ILE DE TABOGA :
Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
On la surnomme l’île des fleurs car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

* BOQUETE :
Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

* L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

Guatemala - 10 jours
dès 2019 
Guatemala - 10 jours

* GUATEMALA :
Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

* ANTIGUA :
Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

* SANTIAGO ATITLAN :
Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

* MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

* QUIRIGUA :
Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
La cité fut fondée à la fin du classique. 
La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

* RIO DULCE :
Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
Dès les premiers virages, le décor change.
De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
L'atmosphère est magique.
Le temps semble s'être arrêté.
C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

* SITE DE TIKAL :
Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

next

demande de devis, voyage en groupe

* Obligatoire